SMS

SMS en quelques mots et chiffres…

Le projet Européen SMS (http://www.project-sms.eu/) avait comme objectif SMS founir un nouveau système automatisé connecté qui permettra la surveillance in situ et en temps réel d’une série de contaminants. Les polluants spécifiquement ciblés par le projet couvrent un large éventail de produits chimiques, des molécules et de micro-organismes qui ont des effets néfastes sur l’environnement marin tels que les microalgues toxiques et ses phycotoxines, les pesticides antifouling, les ignifugeants et les produits pharmaceutiques mesurés à l’aide de biocapteurs innovantes.

Microbia Environnement, partenaire du consortium a développé un biocapteur basé sur sa technologie IEMAplate qui fut totalement automatisée permettant la détection des efflorescences algales toxiques des genres Dinophysis, Pseudo-Nitzschia et Alexandrium. Le concept du biocapteur a été transféré vers un système analytique automatique capable d’exécuter toute la procédure dès l’échantillonnage jusqu’à la transmission des résultats. Le prototype a été déployée et testé avec succès dans une bouée instrumentée dans la mer Adriatique en Slovénie en Juillet dernier (2017).

Notre prototype…