DIATox en quelques mots et chiffres…

Le projet DIATox porté par Microbia Environnement (ME) est de parvenir à la finalisation d’une nouvelle solution diagnostique (IEMAplate en TRL6) permettant d’anticiper les épisodes d’efflorescences algales toxiques i. e. des genres Dinophysis, Pseudo-Nitzschia et Alexandrium en particulier dans les secteurs des eaux à usage loisir/récréatif et de production aquacole (conchyliculture et pisciculture) continentale, lagunaire et marine. Le concept est basée sur l’identification spécifique de ces microorganismes par de sondes moléculaires développées par la société dans un format biocapteur colorimétrique. Un logiciel accompagne le biocapteur unique permettant l’accès à distance et l’envoi d’alerte aux gestionnaires de la ressource.

Le biocapteur IEMAplate est rapide (en quelques heures), très spécifique, rentable et facile à utiliser directement sur place. Il permettra l’évaluation fréquent du risque de contamination par des algues toxiques nuisibles, améliorant ainsi considérablement la capacité des parties prenantes à entreprendre des actions préventives plutôt que réactives / correctives dans le secteur de l’aquaculture.

4 objectifs

  • Validation du prototype “terrain”, et production d’une présérie expérimentale de kits à destination des producteurs aquacoles pour identifier les micro-algues toxiques présents dans leur site de production;
  • Qualifier “sur le terrain” l’ergonomie du prototype en fonction des besoins/cahier des charges des groupes utilisateurs ciblés;
  • Développer, tester une maquette d’un logiciel informatique dédié, adapté pour l’analyse, interprétation et affichage des résultats;
  • Préparer le déploiement commercial du nouveau concept à travers une communication, et la formation adéquates des utilisateurs finaux grâce aux données marché vérifiées et des partenariats commerciaux et techniques initiés avec les prescripteurs (Bureau d’études, Laboratoires d’Analyse…);

3 Sites Pilotes

  • Leucate  (Nov-Dec 2016)
  • Thau (Mar-Mai / Oct-Nov 2017)