Diagnostiquer les algues toxiques dans l’eau de mer

 

Les algues toxiques ciblées par IEMArray sont des micro-organismes aquatiques qui colonisent et vivent dans les eaux marines et saumâtres. Elles produisent des toxines qui entrent dans la chaîne alimentaire soit par ingestion de l’eau contaminée soit par consommation de produits de la mer comme les huîtres ou les moules.

 

IEMArray est une biopuce, technologie de haut niveau dédiée à l’identification et la quantification d’algues toxiques en milieu marin. Cette solution permet de détecter simultanément de très nombreuses espèces d’algues toxiques en seulement 4 heures. Cette technologie est basée sur la reconnaissance de l’empreinte génétique d’une algue toxique, empreinte unique et spécifique à chacune.

 

La procédure utilisée est issue de 15 années de recherches universitaires financées par plusieurs projets européens aboutis dont les projets DETAL, ALGADEC et MIDTAL. Les résultats de ces travaux de recherche ont abouti au brevet PCT/GB2013/051938 déposés par les différents inventeurs les professeurs Linda MEDLIN (US), Marina MONTRESOR (IT), Edna GRANELI (SE), Beatriz REGUERA (ES), Robin RAINE (IE), Bente EDVARDSEN (NO) et Jane LEWIS (GB) et dont Microbia Environnement est seul propriétaire depuis 2015. Nous mettons à la disposition de nos clients une prestation de service utilisant cette biopuce pour réaliser soit des diagnostics ponctuels de leur eau pour identifier les contaminations présentes et le potentiel toxique, soit des programmes de surveillance de 3 ou 6 mois d’un site précis.

 

Nos clients cibles: les laboratoires de recherche, les institutions publiques responsables du tourisme et de la surveillance de l’eau et les agences du développement économique.

  ETUDE DE CAS

  • Client : laboratoires R&D, Portugal & Ecosse.
  • Période de surveillance: programmes de 6 mois
  • Fréquence : une à deux fois par semaine
  • Objectifs : Etudes en écologie des algues toxiques
  • Résultats : Entière satisfaction des utilisateurs avec publications scientifiques à l’appui.